Le secteur du transport est au c?ur de 3 défis majeurs?: améliorer la qualité de l’air, réduire les émissions de CO2 et favoriser la transition énergétique. Aujourd’hui, la mobilité hydrogène est la solution indispensable pour relever ces trois défis de fa?on simultanée. La technologie Hydrogène jouera un r?le clé pour développer massivement les véhicules électriques et atteindre, demain, une mobilité zéro émission.? La pile à hydrogène est plus particulièrement adaptée aux usages intensifs et à ceux qui ont besoin d’une grande autonomie. Elle est de ce fait? parfaitement complémentaire à la technologie batterie.

Symbio, créé en 2010 et filiale de Michelin depuis février 2019 est un équipementier de la mobilité Zéro-émission : grace aux systèmes hydrogène Symbio, les véhicules électriques gagnent à la fois en autonomie (elle est au moins doublée par rapport à celle d’un véhicule à batterie seule) et en temps de ? plein ?. Les constructeurs ont commencé à exprimer un réel intérêt pour cette technologie à compter de 2017, du fait des pressions sociétales, règlementaires et environnementales de plus en plus fortes.

Fort de ce constat, nous avons, avec les équipes de développement de Michelin, décidé d’accélérer. Le marché était là. Il était temps de créer une co-entreprise avec un partenaire.
Fabio Ferrari, Président de SYMBIO, A FAURECIA MICHELIN HYDROGEN COMPANY

Symbio et Michelin estiment alors? que Faurecia, par son expertise et son accès au domaine de la cha?ne de traction chez les constructeurs, constitue le meilleur choix – celui qui permettrait à la co-entreprise de disposer de toutes les compétences et de l’expertise pour le développement des différents sous-systèmes?: pile, gestion énergétique et thermique, convertisseur de courant et électronique de puissance.

En mars dernier, Michelin et Faurecia annon?aient ainsi leur intention de former une co-entreprise regroupant l’ensemble des activités de Symbio, filiale de Michelin, et de Faurecia, liées à la pile à combustible. Le process de constitution de l’entreprise a abouti le 21 novembre 2019, à la création de la Joint-Venture SYMBIO, A FAURECIA MICHELIN HYDROGEN COMPANY.

actu_faurecia_pile_668x287_FR

SYMBIO a pour objectif de développer, produire et commercialiser des systèmes de pile à hydrogène destinés aux véhicules légers, utilitaires et poids-lourds et à d’autres domaines d’activité.

Avec SYMBIO, A FAURECIA MICHELIN HYDROGEN COMPANY, les deux partenaires de la JV ont pour ambition de devenir incontournables dans le domaine des systèmes de pile à hydrogène, en combinant leurs savoir-faire.

Nous désirons devenir un des leaders mondiaux et réaliser un chiffre d’affaires d’un milliard et demi d’euros en 2030.
Fabio Ferrari, Président de SYMBIO, A FAURECIA MICHELIN HYDROGEN COMPANY
actu_faurecia_kangoo_1600x790_FR

Pour ce qui concerne la production, SYMBIO regroupera ses compétences sur un seul site dont le lieu reste à définir.

Ce site fabriquera à la fois les systèmes et les machines qui permettent de les produire.
Fabio Ferrari, Président de SYMBIO, A FAURECIA MICHELIN HYDROGEN COMPANY

L’entreprise vise d’abord le marché des véhicules utilitaires et des poids lourds puis ensuite celui des voitures particulières des segments supérieurs, qui devrait commencer par l’Asie.

Techniquement, Symbio privilégie l’architecture dans laquelle la pile à combustible vient compléter un groupe motopropulseur de véhicule électrique classique. L’ajout d’une pile à combustible en amont du pack de batteries permet de disposer non seulement du faible co?t d’usage offert par les batteries mais également de la flexibilité et de l’autonomie offerts par la pile à combustible.

Par ailleurs, ce site devrait se trouver au c?ur du dispositif de R&D de Symbio, comprenant environ 200 personnes sur différents sites : Grenoble, Le Bourget du Lac, Bavans, Lyon, Fribourg, Paris et Clermont-Ferrand.

Pour Michelin, la création SYMBIO, A FAURECIA MICHELIN HYDROGEN COMPANY s’inscrit pleinement dans les ambitions de croissance du Groupe dans le domaine des matériaux de haute technologie, pour une mobilité plus durable et rendue accessible au plus grand nombre.

Michelin et Faurecia ont pour ambition de devenir incontournables dans le domaine des systèmes de pile à combustible, en combinant les savoir-faire des deux entreprises. Les deux acteurs viennent d’officialiser la création de cette co-entreprise, sur la base de la filiale ? Symbio ? de Michelin, dédiée au développement de la technologie Hydrogène.

Fabio Ferrari, président de cette nouvelle entité, livre sa vision et les objectifs de la co-entreprise.

actu_faurecia_fabio-ferrari_1600x790

Quels sont les objectifs de la co-entreprise SYMBIO, A FAURECIA MICHELIN HYDROGEN COMPANY ?

Nous souhaitons que SYMBIO devienne un des leaders mondiaux des systèmes de pile à hydrogène et participe ainsi à l’accélération du déploiement de l’électromobilité ? Zéro-émission ?. Si, à court terme les marchés les plus pertinents sont ceux des véhicules utilitaires et des poids-lourds, les véhicules particuliers seront concernés entre 2025 et 2030. Nous prévoyons donc une production de 200 000 systèmes hydrogène par an en 2030. Que de chemin parcouru depuis la création de l’entreprise en 2010 !

Avec quel dispositif de développement et de production ?

Michelin et Faurecia qui détiennent désormais chacun 50 % des parts de la co-entreprise, apportent leurs compétences dans le domaine de la Recherche et Développement. Ainsi, nous aurons près de 200 personnes sur sept sites s’étendant de Clermont-Ferrand à Bavans en passant par Lyon, Grenoble et jusqu’en Suisse. Nous allons prochainement nous doter d’une unité de production dont le lieu reste à définir. Ce site fabriquera à la fois les systèmes hydrogène et les machines qui permettent de les produire. Symbio souhaite ma?triser sa production et, au-delà, je désire que nous inspirions des méthodes flexibles et agiles que j’ai observées dans des usines Faurecia. Nous aurons un vrai r?le d’équipementier.

Quelles sont les prochaines étapes ?

J’ai créé Symbio en 2010 et ses équipes vivent actuellement un moment crucial de l’histoire de l’entreprise grace à l’engagement de Michelin et de Faurecia En qualité de président de cette nouvelle co-entreprise, je vais continuer de la guider au cours de ces prochaines années tout en y agrégeant les compétences de haut niveau que les deux groupes vont apporter. Nous allons passer de la petite société de 50 personnes à une entreprise réalisant environ un milliard et demi d’euros de chiffre d’affaires par an en 2030.

Recevez nos informations par email

色小说-春色校园亚洲综合小说